Rete civica del Comune di Firenze
Indice A-Z
Versione italiano Italiano English Version English Deutsch Version Deutsch Version française Française Versión en español Español
mercredi 28 juin 2017
Rete Civica » HOME » Chapelle Brancacci

icon_galleryCappella Brancacci

C’est en 1268 qu’un groupe de frères provenant de Pise fondèrent l’église de la vierge béate des Carmines (« La chiesa della beata Vergine del Carmel »). La construction est financée en partie par la Commune de Florence et en partie par les familles florentines les plus aisées. La date de sa consécration prévue pour l’an 1422 se verra repoussée à l’année 1475.
La façade de l’église demeure incomplète et encore aujourd’hui offre la vison d’un amont grossier de pierres et de briques. Grace à l’acquisition progressive de terrains avoisinants le complexe s’étend avec la construction du couvent. Vers la fin du XIIe siècle, le bâtiment est constitué d’un premier cloitre, d’un dortoir, d’un réfectoire, d’une salle capitulaire ainsi que d’une infirmerie.
Entre le XIIIe et XIVe siècle de grands efforts sont déployés pour décorer le complexe, comme en attestent les fresques qui nous sont parvenues.
Pendant cette même période diverses compagnies laicques s’installent au couvent qui gagne ainsi en importance. Au XIVe siècle le complexe devient université ou Studium General et se voit alors donner le droit de décerner titres academiques, comme celui donné à Sant’Andrea Corsini (1301-1374).
L’èglise sera modifiée au XVe siècle en même temps que d’autres églises florentines selon la politique de réajustement voulue et décidée per la concile de Trente. Le Duc Cosimo I ordonne à l’architecte Giorgio Vasari d’unir le choeur au prèbistère ainsi que la complète rénovation des altares. D’intenses travaux de modernisation voient alors le jour: entre 1597 et 1612 la restructuration du premier choeur entraîne la perte de la célèbre fresque de la “Sagra” de Masaccio; le nouveau et second réfectoire prend le nom de “Sala Vanni” d’aprés le nom du peintre qui réalisa la fresque intérieure aux alentours de 1645, et une nouvelle bibliothèque est construite.
Le terrible incendie de 1771 entraine le destruction d’une partie interne de l’église ainsi que la perte de la majorité de son mobilier. La sacristie d’origine décorée de fresques datant du début XIVe siècle fut épargnée par l’incendie. L’art baroque romain, rare et précieux, de la chapelle Brancacci et de la chapelle Corsini (1675-1683) ont également survécu aux flammes. En l’espace de très peu de temps l’église se voit complétement rénovée par l’architecte Giuseppe Ruggieri et par les peintres Giuseppe Romei e Domenico Stagi dans un style baroque tardif qui la caractérise encore aujourd’hui.

Nouveautés et évènements


» Archives des évènements



città di firenze
Comune di Firenze
Palazzo Vecchio, Piazza della Signoria
50122 FIRENZE
P.IVA 01307110484
Privacy
Note Legali
Accessibilità
Licenza Creative Commons

Amministrazione Trasparente: I dati personali pubblicati sono riutilizzabili solo alle condizioni previste dalla direttiva comunitaria 2003/98/CE e dal d.lgs. 36/2006